Sélectionner une page

Le Professeur Martin Debbané de l’Université de Genève est le premier lauréat du Prix AEMD Marina Picasso 2018. Il a reçu cette distinction le 30 mars à l’Hôtel Beau Rivage. Outre Martin Debbané, les deux autres nominés étaient Maya Corman et Swann Pichon.

Martin Debbané

Martin Debbané est Professeur associé à la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Éducation (FPSE) de l’Université de Genève, et Professeur assistant au University College de Londres. Désireux d’établir des ponts entre la pratique clinique et la recherche empirique, les travaux de son équipe visent à comprendre l’émergence de la psychopathologie et les processus psychologiques favorisant la santé mentale. La méthodologie scientifique de son équipe intègre les perspectives cliniques d’évaluation et d’intervention psychothérapeutiques, la psychologie développementale et expérimentale, ainsi que les neurosciences cognitives. En tant que psychologue spécialiste en psychothérapie d’orientation psychodynamique, il est formateur et superviseur certifié par le Centre Anna Freud pour les traitements psychothérapeutiques basés sur la mentalisation. Il dirige l’Unité de Psychologie Clinique Développementale, et codirige le Laboratoire de Neuroimagerie et Psychopathologie Développementales à l’Office Médico-Pédagogique de Genève en Suisse.

Ouvrage de référence : Debbané M. Mentaliser: de la théorie à la pratique clinique. (2016). Louvain-la-Neuve, Belgique: De Boeck Supérieur; 272 pages.

Page web de M.Debanné à l’institut de Genève.

Swann Pichon

Swann Pichon est chercheur et enseignant à la faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de l’Université de Genève. Le travail de son équipe vise à comprendre comment la personnalité, le contrôle cognitif et les émotions interagissent et contribuent au fonctionnement affectif de l’individu. Il travaille également à comprendre l’impact des jeux vidéo sur le comportement social de ses usagers. Son équipe est composée de psychologues, qui utilisent des techniques issues de la psychologie expérimentale, comme l’imagerie cérébrale fonctionnelle, afin de comprendre le lien entre les états émotionnels et états cérébraux, et mesurer les effets d’interventions destinées à changer le comportement. Son équipe accueille également des étudiants game designers, qui travaillent au développement de jeux vidéo sérieux. L’objectif de ce travail est de comprendre comment la technologie des jeux vidéo peut être adaptée afin de mettre à profit ses aspects positifs pour l’apprentissage (motivation, feedback constant, difficulté progressive …) et l’entrainement de fonctions cognitives comme l’attention et la régulation émotionnelle. Cet axe de recherche vise à comprendre si ces techniques peuvent apporter de nouveaux outils qui implémentent de façon adaptée et personnalisée certains entrainements issus des thérapies cognitivo-comportementales.

Maya Corman

J’ai réalisé tout mon cursus universitaire à l’Université Clermont-Auvergne (UCA), cursus pendant lequel j’ai obtenu mon titre de psychologue grâce à un travail mené en Protection Judiciaire de la Jeunesse qui visait à améliorer les compétences émotionnelles des jeunes placés en foyer.

J’ai par la suite effectué un master 2 Recherche, comme année de préparation à la thèse, sur la consommation d’alcool chez les jeunes adultes. Une technique d’entraînement attentionnel centré sur les sons ainsi qu’une technique de pleine conscience (le body scan) ont été mises en place comme interventions visant à diminuer la consommation d’alcool ainsi que les symptômes psychologiques associés.

Actuellement, je suis doctorante en deuxième année de psychologie de la santé à l’Université Clermont-Auvergne (UCA) sous la direction de Michaël Dambrun, Régis Peffault De Latour et Jacques-Olivier Bay. Je réalise une thèse ayant pour objectif d’identifier les facteurs bénéfiques et délétères pour l’évolution et l’issue de la greffe en terme de santé mentale et physique. Ce travail de thèse a également pour enjeu de proposer un programme d’intervention préventive de régulation de l’attention et des émotions pour aider la personne à mieux faire face, à mieux gérer cet évènement potentiellement traumatisant.

Ce programme est en cours de test et de développement. En plus d’être implémenté à l’hôpital, ce programme sera proposé à différentes populations présentant des problématiques variées.

Domaines de recherche : psychologie de la santé-psychologie clinique- psychologie du travail social

Approches théoriques : approche intégrative- transdiagnostique-holistique-humaniste.

Publications :

Corman, M., Dambrun, M., Bay J-O., & Peffault De La Tour, R. (accepté). Adaptation française et analyse des qualités psychométriques du questionnaire d’évitement et de fusion (AFQ) chez une population adulte.

Corman, M., Monier, F., Sicard, A., Da Fonseca, A., Didelot, T., Hallez, Q., … & Dambrun, M. (2017). L’Expérience de mort imminente (EMI): une synthèse de la littérature. L’Année psychologique, 117(01), 85-109.

Chakroun-Baggioni, N., Corman, M., Spada, M. M., Caselli, G., & Gierski, F. (2017). Desire thinking as a confounder in the relationship between mindfulness and craving: Evidence from a cross-cultural validation of the Desire Thinking Questionnaire. Psychiatry Research, 256, 188-193.